Voyage initiatique avec les chats, Laila Del Monte

By on 28 juillet 2018
Voyage initiatique avec les chats

Voyage initiatique avec les chats

Pourquoi pas un voyage initiatique avec les chats cet été ? On partirait de Pérouse au son d’une viole de gambe. On passerait par l’Égypte, à la rencontre d’Ammon de Sekhmet. Au pays des chats divinisés qui possèdent un savoir extraordinaire, y compris lire le papyrus et l’inscription de remèdes pour guérir les plus vulnérables. Ammon de Sekhmet est un cadeau des dieux, sur les terres de Bastet, « déesse au corps de femme et à tête de chat », « vénérée en Égypte ancienne », « déesse chatte musicienne », « associée à la déesse Sekhmet pour laquelle le roi fait ériger de nombreuses statues. » Ammon signifie « mystère » et, dans ce chapitre du voyage, Ammon se transforme en Bastet, quand la musique devient moyen de guérison nécessaire. Sur ces terres, ça sent le rosier, je jasmin, les épices ; on est bercé par le ronronnement des chats, pas si éloignées des ondes des cistres et des cymbales ; on est protégé par l’ankh (« croix ansée, symbole de vie »). Speranza se rappelle soudain Tazio, son premier mentor, qui l’a initiée à la musique. Une musique indissociable des vibrations des chats qui vont partager son existence et qui, chacun, vont lui apprendre à s’élever, écouter, s’éveiller, s’émerveiller, s’humaniser, respirer, méditer, rêver et aimer. Le voyage se poursuit en Espagne. Des marins de méditerranée arrivent avec Nisunim, Ahumm et Hyrum, chats aux étranges pouvoirs. Ici, l’haleine exhale les essences de fleurs et d’huiles aromatiques et la méditerranée devient mélodie. Il se produit une alchimie étrange, des échanges réciproques entre les chats et les humains. Au réveil, Speranza comprend qu’entre son instrument de musique et elle, ce même partage doit exister : « s’accorder, s’harmoniser. » Plus loin, on rejoint Ammos à Pompéï. Ce chapitre de l’Antiquité romaine sent les olives et les aromates, le pain chaud et le vin des amphores. Ce se passe au pied du mont Vesuve. Ammos arrive de nulle part, comme un miracle, dans une famille d’esclaves. Censé apporté la mort l’animal va, au contraire leur enseigner la liberté. Ce que la musique s’efforce de raconter à Speranza. Plus tard nous suivons un groupe de Gitans musiciens, à Malaga, accompagnés de Melalo et Charani. Explusés de « notre petite Égypte » au motif qu’ils sont des pèlerins chrétiens. Les chats leur permettent de demeurer dignes dans leurs campements successifs, au ban de la société. Le chat, à ce chapitre du voyage, rappelle à quel point ces félins ont terrifié, après avoir été déifiés. Comme ces peuples de nomades qui effraient. Le voyage se poursuit en Inde, en Chine et à chaque étape, les chats sont présents : sauvages ou civilisés, ce sont eux qui choisissent la personne qui partagera leur savoir, leur apprentissage, leur dévotion, leur insoumission, leur pouvoir de guérison, l’absence de jugement, et l’amour, le plus large possible. Speranza la musicienne de Pérouse, ses rêves étranges et d’une sévère acuité, ne deviennent qu’un prétexte, une métaphore, pour apprendre à vivre : « Là-bas, la Musique est glorieuse et l’Amour ineffaçable, éternel. » Là-bas, c’est vous, c’est nous, c’est moi, c’est ici, c’est ailleurs, autrefois, maintenant, demain. L’harmonie n’a ni limite ni frontière. Un voyage initiatique avec les chats inattendu, un exemple fantastique de communication animale, par-delà les siècles, les continents, les coutumes, les lieux-communs. Pour passer un été rempli de sagesse, de bienveillance et de douceur, grâce à Laila Del Monte. Sur la petite musique des chats.

 

« Voyage initiatique avec les chats », Laila Del Monte. Éditions Vega-Trédaniel. 157 pages, 16,90 euros.

TAGS
#lanouvelleolympe
Rueil-Malmaison (92)

Petite Chatte-de-Van, je suis mi-Arménienne, mi-Bretonne. J'ai été retrouvée abandonnée dans une station balnéaire du Finistère Nord un jeudi du mois d'août. Blanche immaculée, je suis génétiquement sourde. Je me positionne comme la porte-parole des chattes handicapées, exilées, maltraitées, réfugiées et résistantes. A travers l'écran, je mène à présent une vie socialement divertissante et épanouie, dans la sphère culturelle et artistique parisienne.

Rejoignez-moi !