L’art et @LeChatGeluck

L’art et le chat, une exposition de Philippe Geluck au @museeenherbe

L'Art et @LeChatGeluck
L’Art et @LeChatGeluck

Cette semaine de vacances, les #chamis parisiens ou en vacances dans la capitale, je vous emmène à la découverte du nouveau Musée en Herbe, dans le premier arrondissement. Philippe Geluck, vient d’inaugurer une exposition tout à fait étonnante, pour nous les chats : « L’art et le chat », qui s’inscrit dans le prolongement du stand qu’il avait déjà au #artparisartfair cette année.

L’affiche est éloquente : @LeChatGeluck dans les bras de La Joconde, qui ronronne de plaisir. « Elle m’adore » #chlame-t-il ! Tu m’étonnes …

 

Philippe Geluck a décidé de mettre nez à nez son Chat avec des figures emblématiques de l’histoire de l’art, et de laisser Le Chat se confronter aux artistes majeurs de l’impressionnisme, du cubisme, du maniérisme italien, du baroque, du dessin, de l’aquarelle, de la gravure, du réalisme, de la sculpture, de l’expressionnisme, de l’art abstrait ou contemporain, du surréalisme. Bref tous les courants artistiques et toutes les formes d’expressions plastiques répondent au Chat. Au total, 39 œuvres sont soumises à l’œil facétieux du Chat de Geluck, qui y répond avec sa personnalité acérée, drôle et malicieuse. Philippe Geluck initie à l’art les plus jeunes (dès 3 ans), comme les moins jeunes (103 ans), et a même conçu un jeu de piste pour les #chamis, en 9 énigmes à résoudre au fil de l’exposition lumineuse et aérée.

Le Chat ne se démonte pas devant Picasso, Lichtenstein, Pollock, Boudin, Vermeer, Warhol, Vasarely ; il se joue de Soulages et de Klein, prouvant qu’une marée de Souhtroumpfs écrasés rend un bleu plus Klein que l’original soi-disant secret. #Miahahaha ! Qu’il est malin ce Chat-là… Il y a des erreurs à trouver dans un tableau de Dubuffet, la silhouette de la Venus Balloon rose fluo de Koons à repérer en ombre chinoise sur papier, les détails d’un dessin d’Alechinsky à reconstituer, les instruments avec lesquels Fontana découpe ses toiles (#Meow non, ce ne sont pas les griffes des chats !), retrouver un chat compressé comme un César, ou les anomalies glissées sur la Laitière, Vermeer ou Mona Lisa, De Vinci. Pour terminer, vous serez surpris par les déclinaisons singulières de la Vénus de Milo, en particulier celle du mulot, sur laquelle il est compliqué de grimper…

Le Chat s’amuse, mais pas que. Il apprend en même temps et quand il se met en position du discobole, quand il reflète le Cri de Munch ou quand il s’adresse à une héroïne voilée et emmaillotée de Christo, il décline une vision du « panthéon personnel » de son maître Geluck, amateur d’art. Il invite à la découverte également, à travers une approche pédagogique inédite, décalée et légère de l’expression artistique, ce qu’elle signifie (ou pas), à quel courant elle se réfère. Et par-dessus tout, le Chat, invite à se positionner face à une œuvre, à éveiller son sens critique, ses goûts, les évocations et émotions qu’elle suscite.

Finalement Le Chat devient « médiateur entre l’Art » et les #chamis , précise Philippe Geluck. Une exposition interactive drôlement #chamusante , qui n’en est pas moins #chavante sans prétention.

 

Personnellement, j’ai relevé quelques extraits prononcés par mon #chami Le Chat de Geluck, citations cultes que les générations futures reprendront volontiers … « Ce que je n’aime pas dans la Joconde, c’est que la bonne femme empêche de voir le paysage à l’arrière », « Je ne trouve pas ça très matin de laisser les enfants jouer aux indiens à côté d’un si beau tableau » (le Martyre de saint Sébastien de Carracci), ou encore « Monet a peint la cathédrale de Rouen à toutes les heures du jour, Geluck se fait moins chier pour un résultat identique »…. Pleins d’autres mots d’esprits félins à découvrir. Détalez vite de chez vous, et direction le poétique @museeenherbe pour une visite de l’Antiquité à nos jours.

C’est jusqu’au 31 août, dans une rue au nom qui n’est pas moins poétique : l’Arbre-sec. www.musee-en-herbe.com : Voyage #chartistique assuré.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.